Monday 23 October 2017    

Centraide du Grand Montréal

Le RAPSIM se réjouit des recommandations sur le profilage
Le RAPSIM se félicite des 31 recommandations adoptées hier par les éluEs de la Ville pour contrer le profilage social et racial. Au premier rang, soulignons la recommandation de procéder à l'analyse de la règlementation et de son application qui entraine parfois de la discrimination.

Cela fait plus de 15 ans que l'on dénonce la judiciarisation des personnes en situation d'itinérance et marginaliséEs et certaines interventions abusives. Déjà en 2008, la Commission des droits de la personne avait identifié ce profilage social et la nécessité de revoir les règlements municipaux. Les recommandations adoptées représentent un gain important pour le RAPSIM et pour les personnes concernées.

Les recommandations adoptées l'ont été à l'unanimité, par la quinzaine d'éluEs de cette consultation tenue par deux commissions, celles de la Sécurité publique et du Développement social. En plus du RAPSIM, tous les organismes présents à l'hôtel de ville, dont Stella, la Clinique Droits Devant et la Ligue des droits et libertés, ont souligné l'importance et la qualité des recommandations adoptées.

31 recommandations solides

Le RAPSIM souscrit à la pertinence de la première recommandation, qui reconnait le problème et la persistance du profilage, et de celles qui suivent, soit de mandater le SPVM afin de mieux documenter le problème, dès 2018, et avec une équipe indépendante.

En ce qui concerne la révision de la règlementation, l'exercice est prévu avec la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Avec son Opération Droits Devant, le RAPSIM est à même de prendre le pouls du milieu, de nommer ce qui cause problème dans l'utilisation de certains règlements et avec certaines interventions. Le RAPSIM alimentera donc activement ces travaux.

Quelles suites ?

Les recommandations adoptées hier par les éluEs seront déposées au dernier conseil avant les élections, le 25 septembre. Ce sera donc au prochain Comité exécutif de les adopter et de les appliquer. Pour le RAPSIM, il s'agit d'un mandat fort pour la prochaine administration, que les partis en liste aux élections du 5 novembre devront s'engager à respecter. Face à l'unanimité d'un consultation réunissant des éluEs de différents partis, présidée par deux importants maires d'arrondissements, Annie Samson et Benoit Dorais, le RAPSIM est confiant, mais veillera activement au suivi du dossier.

Pour lire les recommandations de la Commission conjointe: Cliquez ici






 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.