Tuesday 20 February 2018    

Centraide du Grand Montréal

Soutien communautaire en logement social: pour des investissements maintenant!
Le RAPSIM et la FOHM poursuivent leur campagne conjointe pour le financement du soutien communautaire en logement social intitulée 4 murs, ce n’est pas assez ! et demandent 7 millions $ à Montréal pour le soutien communautaire dans les logements pour personnes itinérantes et aînées. Ils lancent une campagne de lettres afin d’obtenir des fonds et une réponse durable à leur demande, par un financement systématique du soutien communautaire dans tous les projets de logements sociaux qui le nécessitent.

** Lien pour télécharger la lettre-type

Le soutien communautaire pour prévenir et réduire l’itinérance


Le soutien communautaire en logement social est une forme d’intervention qui a fait ses preuves. Dans les logements destinés aux personnes itinérantes ou à risque de l’être, cette pratique permet de favoriser la stabilité résidentielle par de l’accompagnement dans les démarches, l’animation d’activités collectives ou du soutien à la résolution de conflits. Elle permet de créer de véritables milieux de vie et de développer un sentiment d’appartenance pour les locataires, au-delà de leur fournir un toit.

Si cette pratique est exigée dans les projets de logements sociaux destinés aux personnes itinérantes, les organismes qui développent des projets n’ont aucune garantie de son financement. Les impacts du sous-financement sont multiples : une surcharge de travail pour les organismes dont les ressources sont insuffisantes, une sélection de locataires demandant moins de soutien et d’accompagnement, ou encore, des projets qui ne voient tout simplement pas le jour.

Or le soutien communautaire est essentiel pour prévenir et réduire l’itinérance. Il doit être financé adéquatement, avec une part suffisante pour Montréal et des fonds tant pour le développement de nouveaux logements, que pour consolider les projets existants.

Campagne de lettres au ministre Barrette !

Lancée en avril dernier, la campagne 4 murs, ce n’est pas assez ! avec une pétition en ligne et des cartes postales adressées à la Ministre Charlebois, a permis de récolter l’appui de plus de 250 groupes, 2 200 personnes (dont 9 élu.e.s) et une motion d’appui du Plateau Mont-Royal.

À quelques semaines du budget provincial, qui sera le dernier du gouvernement actuel avant les élections, le RAPSIM et la FOHM donnent un nouveau souffle à cette campagne et invitent leurs membres et alliés à participer à une campagne de lettres adressées directement au Ministre de la Santé et des services sociaux, Gaétan Barrette !

Des investissements ont été annoncés lors du dernier budget avec 7 millions $ pour le déploiement du Plan d’action interministériel en itinérance, auxquels s’ajoutent 4 millions $ annoncés dans le Plan de lutte à la pauvreté. Ces fonds additionnels sont présentés dans la mesure logement social du Plan de lutte à la pauvreté pour favoriser l’accompagnement des personnes en situation d’itinérance et leur stabilité résidentielle. Il est essentiel qu’une partie importante de ces fonds permette de financer du soutien communautaire en logement social à Montréal.


Le RAPSIM vous invite à participer à cette campagne dès maintenant !


Pour participer à la campagne, il vous suffit de compléter la lettre-type et de l’envoyer au Ministre Gaétan Barrette : ministre@msss.gouv.qc.ca

Merci de mettre les contacts suivants en copie conforme :

- Ministre Lucie Charlebois : ministre.deleguee@msss.gouv.qc.ca
- RAPSIM : info@rapsim.org
- FOHM : info@fohm.org

La date limite pour envoyer votre appui est le 28 février 2018.

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter Alice Lepetit, organisatrice communautaire au RAPSIM à alice.lepetit@rapsim.org ou au 514 879 1949.

Solidairement,
Alice Lepetit, organisatrice communautaire au RAPSIM






 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.