Sunday 16 December 2018    

Centraide du Grand Montréal

Budget fédéral 2014 - Cap réaffirmé vers le Housing first
Le gouvernement fédéral réitère son intention d'orienter l'aide fédérale en itinérance, la SPLI, vers le modèle du Housing first tout en continuant d'ignorer le logement social.

Ottawa veut toujours orienter sa Stratégie de partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) vers le Housing first du Projet chez soi. Après en avoir fait mention lors du budget de mars 2013, l'avoir réitérée dans son discours inaugural en octobre, le gouvernement l'a réaffirmé le 11 février 2014 dans son budget 2014-2015.

Le gouvernement a renouvelé la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, tel qu'annoncé dans le Plan d'action économique de 2013, et il continue de collaborer avec les collectivités, les provinces, les territoires, le secteur privé et le secteur des organismes à but non lucratif afin de mettre en œuvre l'approche de lutte contre l'itinérance intitulée Logement d'abord. (Budget 2014, p.239)

Cette volonté a rencontré une opposition majeure au Québec, des organismes en itinérance et en logement, de l'Assemblée nationale et des villes qui demandent à Ottawa de maintenir une aide aux différentes actions nécessaires pour prévenir et réduire l'itinérance. Le Housing first, qui passe par la location de logements privés pour des personnes en situation d'itinérance chronique et ayant des problèmes de santé mentale, ne peut répondre qu'à une partie des besoins, auxquels le logement social avec soutien communautaire répond aussi au Québec.

Au niveau du logement, en ce 20e anniversaire du retrait du financement du développement de logements sociaux, le budget n'a pas annoncé d'aide à ce niveau.


SPLI : Vers une Entente Canada-Québec

Au niveau de la SPLI, des mesures de transition sont actuellement mises en place pour maintenir l'aide en 2014-2015 apportée aux différentes interventions menées dans plus de 70 organismes à Montréal. L'horizon et l'orientation de l'appel de projets pour la suite demeurent inconnus mais, dans l'esprit de collaboration aussi réitéré dans le budget hier, les discussions se poursuivent entre Ottawa et Québec. Une entente est urgente pour permettre la poursuite et le développement de projets en immobilisation, installations des organismes, contribution au développement de logements sociaux (financées par Québec et la ville) et aux différentes interventions.

RAPSIM - 12 février 2014 - Dossier : Financement des groupes







 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.