Sunday 16 December 2018    

Centraide du Grand Montréal

Abolition de l'Agence de la Santé - Une menace pour la lutte à l'itinérance
Le gouvernement du Québec se dirige vers l'adoption de son projet de loi 10, une réforme majeure du réseau de la santé qui prévoit entre autres l'abolition des Agences de la santé et des services sociaux. Cette énième réforme a rencontre pourtant une grande opposition pour de nombreuses raisons.

Ainsi, de Claude Castonguay en passant par les syndicats, les corporations professionnelles et les organismes communautaires, des objections nombreuses ont été soulevées.

Les inquiétudes sont grandes sur ses impacts négatifs, incluant au niveau de son objectif visant l'amélioration des services. Sa vision hospitalo centriste, la création de mégastructures de gestion et le déficit démocratique, avec la concentration des pouvoirs dans les mains du ministre de la Santé, font craindre de nombreux reculs.

À Montréal s'ajoute, avec l'abolition de l'Agence de la santé, la perte d'une expertise et d'une vision régionale sur de nombreux enjeux comme la santé publique et les problématiques sociales, dont fait partie l'itinérance.

À ce sujet, lire le mémoire du RAPSIM sur le Projet de loi 10.

RAPSIM - 13 novembre 2014






 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.