Sunday 16 December 2018    

Centraide du Grand Montréal

Élections fédérales - Le RAPSIM se réjouit des engagements pris par les partis
Afin d'obtenir des engagements pour venir en aide aux personnes en situation et à risque d'itinérance, le RAPSIM a organisé jeudi le 10 septembre 2015 une tournée avec une centaine de personnes pour aller rencontrer le NPD, le PLC et le Bloc Québécois.

Crédit photo - Anne BonnefontLe RAPSIM se réjouit des engagements publics pris lors de cette tournée en autobus par les trois partis fédéraux en faveur du retour à une approche globale dans la lutte à l'itinérance avec un budget augmenté. 


Des engagements clairs en soutien aux demandes du RAPSIM

Le RAPSIM a réitéré les demandes suivantes :

  • Le rétablissement du caractère généraliste et communautaire de la Stratégie de Partenariats de lutte à l'itinérance (SPLI), programme fédéral venant en aide à des milliers de personnes à Montréal et ailleurs au Québec ; 
  • Une hausse récurrente de l'aide fédérale en itinérance à 50 millions $ au Québec, et ce dès le budget 2016-2017 ;
  • Un réinvestissement du fédéral dans le logement social ;

Les trois partis, représentés par Marjolaine Boutin-Sweet députée NPD de Hochelaga, Marc Garneau député PLC de Westmount-Ville Marie, et Gilles Duceppe Chef du Bloc Québécois rencontré la veille, ont tous donné leur appui au retour d'une SPLI généraliste et communautaire et à un rehaussement du budget de ce programme pour faire face aux besoins accrus en itinérance.

Crédit photo : Jean-François Mary


Un bémol concernant le montant de l'augmentation du programme SPLI

Cependant, sur le montant du budget alloué à la SPLI dès 2016, seul le Bloc Québécois s'est engagé sur le chiffre de 50 millions de dollars par an pour le Québec. Le NPD et le PLC n'ont pas voulu avancer de montant encore pour ce programme, mais s'engagent à augmenter puis indexer son budget. Sur ce point, le RAPSIM fera donc les suivis nécessaires pour obtenir des précisions et un montant à la hauteur des besoins, et pour que globalement les engagements pris en lien avec la lutte à l'itinérance prennent vie rapidement à la faveur d'un nouveau gouvernement.

Les engagements pris aujourd'hui par le NPD, le Parti Libéral du Canada et le Bloc Québécois sont une bonne nouvelle car nous devons rapidement revenir à une approche globale dans la lutte à l'itinérance et avec des moyens accrus. Cela prend de l'argent neuf pour venir en aide à toutes les personnes dans la rue et celles qui risquent d'y être.

Consultez le dossier sur les engagements nécessaire en itinérance

Écoutez à la minute 21:53 du reportage présenté à Ici Radio-Canada Première 

RAPSIM - 10 septembre 2015 - Dossier : Financement des groupes 






 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.