Saturday 23 February 2019    

Centraide du Grand Montréal

Une recherche étoffée sur les enjeux de l'espace public
À la fin de 2013, Michel Parazelli et une équipe de recherche ont réalisé une étude intitulée Les enjeux du partage de l'espace public et sa gestion à Montréal et à Québec.

L'étude révèle de manière sans équivoque que la réponse centrale aux heurts et ratés de la cohabitation dans des grandes villes comme Montréal passe par le  travail visant à faire valoir la citoyenneté des personnes marginalisées. Pour ce faire, il faut s'assurer de la participation de ces dernières aux enjeux qui les concerne, notamment en matière de gestion et d'aménagement des espaces publics.

La méthodologie de la recherche est ambitieuse, s'appuyant sur trois comités de travail:
  1. Analyse des discours médiatiques à partir de 312 articles de médias francophones (Montréal : 256; Québec : 56) et répertoriés selon trois imaginaires (écosanitaire, démocratique, salutaire).
  2. Analyse des documents publics (politiques, programmes et plans d'action), 71 documents issus de plusieurs villes canadiennes (Mtl, Qc, Vancouver, Calgary, Ottawa et Toronto) concernant les services, la sécurité, l'aménagement, etc.
  3. Enquête qualitative de différents types d'acteurs/trices, tels les résidents, personnes marginalisées, commerçants, intervenants communautaires et intervenants municipaux, pour un total de 75 entrevues, dont 42 à Montréal, dont 15 personnes marginalisées.


Plus d'informations sur cette recherche

-Le Rapport scientifique de la recherche
-Un résumé de certains éléments de la recherche
-L'article du Devoir, Centres-villes de Montréal et Québec: le fossé se creuse avec les marginaux

RAPSIM - 11 novembre 2014 - Dossier: Espace public et judiciarisation







 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.