Sunday 16 December 2018    

Centraide du Grand Montréal

Nouveau gouvernement à Ottawa - Demander plus dans la lutte à l'itinérance et en logement social
Le vendredi 20 novembre, plus de 500 personnes issues de différentes régions ont répondu à l'appel du FRAPRU et du Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec (RSIQ) afin de demander au nouveau Premier Ministre Justin Trudeau de tenir et bonifier ses engagements pris pendant la campagne électorale sur les enjeux de la lutte à l'itinérance et du logement social.

Le RAPSIM était présent en grand nombre, avec plus de 150 personnes
provenant d'une vingtaine de groupes venus manifester et porter nos demandes à Ottawa.

Crédit photo : Anne BonnefontLa Maison Benoit Labre, Passages, l'Itinéraire, le Sac à Dos, le PAS de la Rue, le Tournant, Plein Milieu, l'Accueil Bonneau, ou encore la Maison du Père… Plusieurs intervenantEs comme personnes bénéficiant des services y étaient pour grossir les rangs de la manifestation et donner ainsi plus de poids à nos revendications. Sur place à Ottawa, après un point presse au cours duquel se sont exprimés Francois Saillant coordonnateur du FRAPRU et Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM et président du RSIQ, la foule s'est ensuite mise en mouvement afin de rejoindre à pied l'édifice Langevin, bureau du Premier Ministre. Sur le trajet, le cortège n'est pas passé inaperçu, nombre de groupes arborant leurs couleurs et bannières dans les rues de la capitale et scandant des slogans en français et en anglais.


En itinérance et en logement social, il y a urgence à agir !

Au niveau de l'itinérance, le virage opéré par le gouvernement conservateur avec une réorientation de la Stratégie des Partenariats de Lutte à l'Itinérance (SPLI) vers le Housing First, fait mal, en particulier à Montréal. Au 1er juillet, une trentaine de groupes ont perdu entre 30 et 50 % de leur financement, et au 1er avril 2016, ce sont une vingtaines d'autres qui seront coupés en totalité. Ce sont ainsi des pans entiers d'intervention auprès de personnes en situation et à risque d'itinérance qui se retrouvent amputés, tout comme la contribution aux immobilisations, passée de 50 à 5% actuellement. Ce virage met en péril la diversité d'interventions nécessaires en itinérance et l'investissement indispensable dans des réponses pérennes que sont le développement de logement social et de meilleures capacités d'accueil pour les organismes.

Le PLC a à plusieurs reprises par le passé soutenu le maintien d'une approche globale dans la lutte à l'itinérance et le respect des priorités régionales. Durant la campagne le PLC s'est aussi engagé à augmenter puis à indexer le budget de la SPLI. Le nouveau gouvernement doit rapidement tenir ses engagements !

Au niveau du logement social, il est crucial que le gouvernement maintienne –comme le PLC s'est engagé à le faire pendant la campagne- les subventions aux logements sociaux existants, et ce rapidement car on parle d'un parc de 120 000 logements sociaux, HLM, coops et OSBL qui est en jeu. Il doit aussi confirmer son engagement de réinvestir dans le développement de nouveaux logements sociaux.


Crédit photo : Anne Bonnefont

Et ensuite?

Le 4 décembre 2015, le nouveau Premier Ministre a prononcé son discours du Trône, qui fixe un certain nombre de priorités et orientations pour le mandat du nouveau gouvernement. Celui-ci ne revenait pas sur ses engagements en logement et en itinérance, malgré notamment une campagne éclair de lettre menée par le Réseau SOLIDARITÉ Itinérance (RSIQ) qui a réuni de nombreux appuis, dont plus de 75 de Montréal. Nous pouvons cependant espérer que tant la manifestation conjointe dans les rues d'Ottawa que cette campagne auront attiré l'attention du Premier Ministre sur ces enjeux essentiels.

Le premier budget du gouvernement sera un momentum à surveiller, et nous y escomptons des engagements solides dans le sens de nos demandes, et agirons pour cela en amont, seuls et aux côtés de nos partenaires, afin que ce soit le cas. Le RAPSIM poursuivra donc ses actions pour que les mesures nécessaires soient rapidement déployées avec des investissements accrus dans la lutte à l'itinérance et le logement social!

Dossier photos de la journée du 20 novembre
Retour sur la manifestation sur le site de Radio-Canada

À lire aussi:
Lendemain d'élections à Ottawa - Des raisons d'espérer et de se mobiliser
Le communiqué du RAPSIM en vue du discours du trône 
Réaction du FRAPRU suite au discours du Trône
Mémoire du RSIQ dans le cadre des consultations prébudgétaires 2016


RAPSIM - 7 décembre 2015






 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.